Poisonous frogs like this Ecuador poison frog (Ameerega bilinguis) are free to evolve louder and more diverse mating calls than non-poisonous species. (Photo credit: Santos et al.)

Des grenouilles toxiques chantantes

Les grenouilles toxiques aux couleurs flamboyantes chantent plus plus fort et de manière plus diversifiée que les grenouilles non toxiques. Des chercheurs montrent dans une nouvelle étude que les grenouilles qui évoluent des stratégies contre les prédateurs réduisent le risque de se faire manger par ceux-ci et peuvent donc élaborer des chants d’accouplement plus extravagants. […]

Est-ce que les ITSS ont un lien avec la monogamie?

Une nouvelle étude conclut que le taux d’infection transmissible sexuellement et par le sang dans la population n’a pas vraiment d’impact sur la monogamie des couples. Des chercheurs ont utilisé un modèle mathématique afin de voir l’impact du taux de transmission ITSS sur les comportements sexuels. Ils ont découvert que lorsque le taux est bas, […]

Les saumons transgéniques se reproduisent aussi vite que les saumons sauvages

Les saumons transgéniques porteurs d’un gène d’hormone de croissance ne se reproduisent pas plus vite que les saumons sauvages, mais les transgéniques peuvent s’accoupler avec les sauvages. Ces saumons transgéniques contiennent un gène d’hormone de croissance de saumon quinnat associé à un gène antigel de loquette ce qui accélère leur croissance. Des chercheurs ont élevé […]

This image depicts an instance of cross-species breeding gone awry. Fluorescence microscopy reveals sperm, in red, invading a female worm's body. (Photo credit: Gavin Woodruff)

Du « sperme tueur » empêche des vers de différentes espèces de s’accoupler

Une nouvelle recherche montre que chez les vers du genre Caenorhabditis, le sperme peut s’attaquer aux organes d’une femelle d’une autre espèce, la rendre stérile et même la tuer. Par exemple, les vers hermaphrodites, qui produisent à la fois son sperme et ses oeufs pour se reproduire, sont particulièrement sensibles à devenir stérile et à […]

Deep-sea octopus protecting her eggs. (Photo credit: Robison et al.)

Une pieuvre bat le record pour la plus longue couvaison d’oeufs

Une pieuvre vivant dans les grandes profondeurs a couvé ses oeufs pendant près de 4 années et demie, ce qui est de loin la période de couvaison la plus longue jamais observée chez un animal, toutes espèces confondues. Dans cette nouvelle étude, des chercheurs disent avoir trouvé la pieuvre à l’aide d’un robot sous-marin dans […]

Les anticoagulants ne sont pas utiles chez les femmes enceintes

  Une nouvelle étude montre que les femmes enceintes à risque de développer des caillots sanguins qui s’injectent des anticoagulants ne réduisent pas les risques de complication de grossesse. Les médecins prescrivent de manière courante des anticoagulants chez les femmes enceintes à risque, représentant environ 10% d’entre elles, depuis les années 1990. Toutefois, aucun essai […]

Un panda géant vivant en captivité en Chine. (Crédit: David Schroeter, flickr.com)

Les pandas en captivité sont en santé

La population chinoise de pandas géants en captivité est génétiquement en santé conclut une nouvelle étude. Des chercheurs ont observé une grande diversité génétique et un faible taux de consanguinité chez des pandas vivant dans quatre centres d’élevage de pandas en Chine. Ils ont analysé génétiquement 240 pandas sur une population totale en captivité de […]

En évaluant la tolérance à la chaleur d’un saumon chinook, des chercheurs ont découvert un lien entre la taille d’un oeuf de poisson et sa tolérance future à s’adapter à des températures plus chaudes. (Crédit: Nicolas Muñoz)

Comment les saumons évoluent pour combattre la chaleur

Des chercheurs ont découvert un lien entre la taille d’un oeuf de saumon chinook et sa tolérance future à s’adapter à des températures plus chaudes. L’équipe a capturé des saumons venus frayés et a trouvé que les mères pondant des oeufs plus gros avaient une progéniture plus résistante à la chaleur. Les chercheurs savent que […]

Une nouvelle étude montre que le déclin des asclépiades, des plantes dont le nectar nourrit de nombreux papillons et insectes, aux États-Unis et au Canada serait un facteur crucial dans le déclin de la population de papillons monarques. (Crédit: William Warby, via

Les asclépiades nécessaires à la survie des monarques

Une nouvelle étude confirme que le déclin du nombre d’asclépiades sur les sites de reproduction estivale contribue au déclin des papillons monarques. Les asclépiades sont des plantes qui fournissent en nectar de nombreux insectes et papillons. Des études précédentes avaient aussi montré du doigt la perte du couvert forestier au Mexique et les évènements météorologiques […]

Le troglodyte des cactus, une espèce du sud-ouest des États-Unis, est l’un des oiseaux qui pratiquent la reproduction coopérative. Une nouvelle recherche montre que ces oiseaux en particulier ont de meilleures chances de survie année après année. (Crédit: Linda Tanner, via flickr.com)

Un village pour élever un… oiseau

Les oiseaux qui coopèrent pour élever leurs enfants ont de meilleure chance de survie année après année. Chez certaines espèces d’oiseaux, les jeunes des années précédentes et d’autres oiseaux aident les parents à élever les nouveau-nés. Ce phénomène est appelé la reproduction coopérative. L’auteur de l’étude a utilisé des données de la littérature sur des […]

© 2017 Centre canadien science et médias Tous droits réservés. | Powered by WordPress
Theme created by @julienrenaux